Les shippers en liberté

un forum consacré à tous vos couples préférés,
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Attention Diffusion !
Mer 27 Aoû - 19:27 par Pitchounette

» Mes partenaires
Dim 25 Mai - 20:44 par Pitchounette

» Les Collages de Sylvie....
Mer 9 Jan - 23:05 par Pitchounette

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 La chasse aux oeufs avec Parrain & Marraine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sedb
fleur bleue
fleur bleue


Nombre de messages : 23
Age : 29
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: La chasse aux oeufs avec Parrain & Marraine   Mer 21 Nov - 23:10

Auteur : Sedb
Personnages : Les personnages de JAG.
Titre : La chasse aux oeufs avec Parrain & Marraine
Avertissements : Aucun
Disclamer : Les personnages de JAG ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété de Donald P Bellisario et de Paramount.
Résumé : celui du défi


La chasse aux oeufs avec Parrain & Marraine
Défi pour Pâques de Didine.

Histoire : Harm et Mac, mariés se retrouvent en train de s'occuper d'AJ Jr et de Jimmy. Les deux aînés de la famille Roberts les entraînent dans la recherche des chocolats de Pâques organisée par l'école d'AJ, sur un terrain fermé mais assez vaste.

Mots interdits : chocolats, enfants.

Je tiens à remercier beaucoup Sylvie pour toute l'aide qu'elle m'a apportté et toutes celles qui m'ont poussé à l'écrire :bisous: :bisous:

Voici la première fic que j'ai écrit, j'espère qu'elle va vous plaire.


*********************

Ce matin, je me réveillais très tôt. Déjà hier, il m'avait été difficile de m'endormir tant j'étais excité, maintenant il m'était impossible de tenir trente secondes en place et encore moins de me rendormir.

L'objet de mon excitation ? C'était bien simple, j'allais revoir mon parrain et ma marraine pour la première fois depuis leur départ. Il y a de cela un peu moins d'un an.

Je me levais donc sans faire de bruit, pour ne pas réveiller Papa et Maman, et me rendis dans la chambre de Jimmy, mon petit frère afin de le réveiller. J’avais besoin absolument faire part de ma joie avec quelqu'un... Evidement il ne se réveilla pas, alors j'employais la manière forte. Du pied de son lit, je tirais la couverture de manière qu'il se réveille. Jimmy ne peut dormir qu'en étant emmitouflé dans son drap, même au plus chaud de l'été.

- Jimmy... Hé ! Jimmy...
- Mais qu'est-ce que tu as ? Demanda-t-il grognon.
- C'est aujourd'hui ! Lui répondis-je.
- Aujourd'hui que quoi ?
- Qu'ils arrivent...
- C'est vrai ?
- Oui, j'ai entendu Maman en parler au téléphone, elle était dans la cuisine et j'avais décroché le téléphone dans sa chambre alors j'ai tout entendu...

FB :

C'était il y a une semaine. J'étais seul dans la maison, Maman étendait le linge dehors, quand le téléphone sonna.

Je sortais de ma chambre, fier d'avoir pour la première fois l'occasion de décrocher le téléphone.

Tout à l'idée répondre, je n'ai pas entendu pas Maman rentrer dans la maison, si bien que nous avons décroché en même temps.

Ha : Allo !
M : Bonjour Harriett !
Ha : Mac. Comment ça va là-bas ?
M : Très bien. Et vous, comment va la famille ?
Ha : ça va. Avec la fête qui se profile, AJ et Jimmy rivalisent de sagesse.
M : J'ai hâte de les revoir... Justement je t'appelle pour te confirmer notre arrivée le 20 à 8h du matin.
Ha : Harm a réussi à se libérer de son rendez-vous ?
M : Oui, lui aussi a hâte de revenir.... (elles rirent) Ce n'est pas que nous soyons mal ici, au contraire, mais nous avions fait notre trou à Washington, ce qui n'est pas encore le cas ici et nos amis ne sont pas là, ça nous manque...
Ha : Je te comprends, je ne m'imagine pas du tout déménager...
M : Pourtant ça n'a pas que du mauvais...
Ha : Tu peux le dire, sans ce déménagement vous n'en seriez sûrement pas là où vous en êtes...
M : Oui...

J'entendis un bruit de porte, comme ce n'était pas dans la maison, je sus que c'était chez Tante Mac.

H chuchotant : Salut toi, t'es prête ?
M sur le même ton : J'arrive tout de suite. Puis s’adressant à
Maman : Je suis désolée, Harm a une invitation et je dois
l'accompagner...
Ha : Pour votre arrivée, on fait toujours comme prévu ?
M : Oui, la surprise n'en sera que meilleure pour tes petits bonhommes...
Ha : Je t'embrasse, à très bientôt...
M : Je t'embrasse aussi, J’ai hâte que l’on se voit...
Ha : Bonne soirée...
M : Merci, à dans deux jours, donc !...

Puis elles raccrochèrent, et c'est à ce moment que j'ai enfin osé reposer le téléphone.

Fin du FB.

- Tu ne pouvais pas me le dire plutôt ?

- Non, parce que sinon tu en aurais parlé, tu ne sais pas garder un secret. Je ne tenais pas du tout à me faire punir aujourd'hui... Mais c'est pour ça que je t'ai réveillé pour pouvoir te le dire le plutôt possible...
- Ah ! Répondit Jimmy, pas convaincu du tout par mon explication… C’est évident, il n'acceptera jamais d'admettre qu'il a la langue trop pendue...
- Vite, habille-toi pour qu'on soit prêts quand Papa ira les chercher à l'aéroport.

A 6h45, alors que Papa et Maman dormaient toujours nous étions habillés et devant notre petit déjeuner. Puis le repas fini, nous sortîmes afin de pouvoir donner libre cours à notre joie, sans risquer de réveiller les jumeaux. Nous nous installâmes sur la balançoire et attendîmes le réveil de la maison.

- Tu sais ce qui est le mieux avec l'arrivée de Parrain et Marraine ? Me dit tout à coup Jimmy.
- Euh... non ! Avouais-je...
- Ben, on va peut-être pouvoir aller à la fête avec eux...
- C'est vrai, si Papa et Maman ne peuvent pas venir, eux, ils pourront sûrement !!! Youpi.......

A 7h30, Papa descendit enfin dans la cuisine pour préparer le petit déjeuner, Maman s'occupait sûrement des jumeaux. Nous rentrâmes alors, question de faire voir que nous étions prêts à partir.

- Bonjour P'pa !
- Bonjour Papa !
- Vous êtes déjà levés !!! Nous demanda-t-il en nous embrassant.
- Oui, et nous avons mangé.
- Jimmy aussi ?
- Oui, je l'ai aidé à se préparer ses céréales.
- C'est gentil AJ, on voit que tu deviens grand. Vous pouvez retourner jouer dehors.
- Merci Papa.

Sur ce, nous ressortîmes et attendîmes patiemment que Papa ou Maman, je ne savais pas lequel, aille les chercher.

Il devait bien être 8h30, maintenant et ni l'un ni l'autre avait l'air de se préparer. Je n'y comprenais plus rien, Oncle Harm et Tante Mac devaient attendre maintenant depuis plus d'une demi-heure... J'en étais là dans mes pensées quand je sentis deux mains me saisirent. Je poussais un cri de surprise et Jimmy fit de même car il subissait la même chose que moi. Nous nous retournâmes et vîmes...

- Oncle Harm !! Tante Mac !!!
- Bonjour les petits bonshommes, dirent-ils en nous embrassant.
- C'était ça la surprise ? C’en est que meilleur !!! Demandais-je ahuri...
- Comment es-tu au courant de cela ? Me demanda Tante Mac.
- Euh !... ben...
- C'est toi qui n'as pas su tenir ta langue cette fois, me dit Jimmy tout fier de me montrer que moi aussi je pouvais faire cette erreur.

Je dois avouer que je ne fus pas mécontent de son intervention car en entendant ça, Oncle Harm éclata de rire et me dit dans l'oreille, alors que je commençais à bafouiller :

- Ne donnes ta réponse que quand tu en auras trouvée une adéquate surtout...

Puis, il me saisit dans ses bras alors que Tante Mac prenaiit Jimmy et ils entrèrent avec nous dans la maison pour dire bonjour à nos parents.


*********************


Il était treize heures environ quand nous sortîmes de table.

- Maman, demanda Jimmy, on peut aller à la fête, s’il te plait ?
- Je t'ai déjà dit que nous ne pouvons pas y aller à causer des jumeaux...
- Mais Parrain et Marraine, ils ne peuvent pas venir ? Demandais-je avec mon plus beau sourire.
- Où ? Demanda Marraine.
- Ben, l'école de ces messieurs organise une chasse aux oeufs avec les élèves et leur famille. Mais avec les jumeaux qui ont la varicelle, nous ne pouvons pas les accompagner, alors ces petits manipulateurs essaient de trouver des suppléants, dit Papa en riant.
- Mais ça ne nous dérange pas du tout de les y mener, tant que nous partageons les bonbons au retour, dit ma marraine en faisant un clin d'oeil à nos parents.
- Mais oui, c'est normal... Répnpondis-je.
- Puisque nous sommes d'accord sur ce point important, il ne nous faut plus que l'autorisation de Papa et Maman, dit mon parrain.
- Si vous voulez les y accompagner, nous vous en remercierons, fut la réponse de Maman.

Une demi-heure plus tard, nous partîmes, munis d'un panier et du goûter.

Parrain, suivant les instructions de Papa, nous conduisit là où allait se dérouler la fête... C'était dans une clairière, à côté d'un bois. A peine, descendus de voiture, Jimmy et moi, courûmes vers e nos professeurs et nos camarades, John, Charles-Edward, Tom, Bromo, Atkins pour ne citer qu'eux, ainsi que leurs parents.

- Tiens voilà, les derniers : AJ et Jimmy, dit M. Carter, notre professeur d'anglais. Dès que leurs parents se seront approchés, nous donnerons le feu vert. Bonjour Monsieur ! Madame !

Comme, nous nous apprêtions à partir, il ajouta :

- Encore une minute ; durant la chasse vous devez vous respecter certaines règles : chaque oeuf trouvé appartient à celui qui l’a ramassé, celui qui ramènera le plus d'oeufs aura cette cloche (montrant la cloche qui se trouve sur la table) et enfin il est défendu de franchir la rangée d'arbres. C'est bien compris ?
- Oui, Monsieur !
- Alors, vous pouvez y aller...

Telle une volée de moineaux, nous partîmes vite dans l'espoir de gagner la cloche. Nous fûmes suivis par les parents qui étaient invités à nous aider.
Très vite les premiers se découragèrent, en effet, depuis un bon quart d'heure que nous cherchions, personnes n'avait encore trouvé un seul oeuf.
- Peut-être que quelqu'un est déjà passé et a tout pris, dit la mère de Bromo et retournant s'installer près de la table !
- Tu crois. Dis, Parrain ? Demanda alors Jimmy.
- Peut-être, mais ça m'étonnerais qu'il ait tout pris...
- Ne t'inquiète pas Jimmy, dit ma marraine, nous allons en trouver.

Un peu plus tard retentit un cri de joie :

- J'en ai trouvé un ! Cria Atkins.

Nous courûmes tous pour voir "le seul" de ces spécimens rares que nous cherchions depuis près d'une demi-heure, maintenant... C'était un oeuf de moyenne taille… Cela devenait inquiétant ! Pourquoi n’avions-nous rien trouver depuis le temps que nous cherchions ? Un seul œuf !!!!

- Comment l'as-tu trouvé ?...
- Et où ?...

Les questions fusèrent de tous les côtés, chacun voulant savoir où et comment il fallait chercher.

- Et ben, il était là, répondit Atkins, et je suis tombé dessus tout à coup...

Après ce petit interlude, nous repartîmes tous avec un peu plus d'entrain, il fallait à tout prix rapporter des oeufs ! Et comme si Atkins nous avait décoincés, dans l'heure qui suivit, nous en ramassâmes quasiment tous, seuls Bromo et moi, n'avions encore rien trouvé.

La récolte des oeufs se calma un peu, certains se lassèrent…. A ma grande joie, car je dois l'avouer, cela allait me permettre d'avoir plus de chance d'en trouver.

Il devait être l'heure du goûter, les parents allèrent chercher des paniers nous. Nous n’étions plus beaucoup à chercher les œufs, Charles-Edward et John, qui avaient entamé une partie de cache-cache avec quelques élèves, si bien qu'il ne restait plus que plus que Bromo, Tom, Atkins et moi ! Atkins, parce qu'il était celui qui avais trouvé le plus d'oeufs et ne tenait pas à perdre sa place, les deux autres et moi parce que nous étions en très bonnes positions pour prétendre remporter la cloche (malgré que Bromo et moi ayons été les derniers à trouver notre premier oeuf).

Après m'avoir apporté mon goûter, mon parrain retourna s'asseoir à côté de ma marraine. J'arrêtais un peu de chercher pour les regarder, ce que j'aimais beaucoup. Elle était assise sur une couverture, et lui à côté d'elle, avec Jimmy entre ses jambes. D'une main il la prit par la taille et il croisa l'autre avec la sienne sur Jimmy qui somnolait.

Il était cinq heure, lorsque M. Carter clôtura la chasse, car le jour commençait à baisser. Il compta les oeufs des derniers participants, ayant déjà compté ceux des enfants qui avaient arrêté de jouer. Le vainqueur fut finalement : Tom. Il remporta la cloche...

Je me dirigeais alors, vers ma marraine qui, voyant que j'étais déçu, me fit signe. Mon parrain, lui, avait fini par s'allonger sur le dos et dormait avec Jimmy sur son ventre.

- Viens-là, mon vainqueur, me dit Marraine.
- Non, ce n'est pas moi qui ai gagné...
- Mais, tu es celui qui a trouvé le plus d'oeufs, entre ton parrain, ton petit frère et moi ! Alors, tu es quand même mon vainqueur...
- Et le mien, fit la voix encore endormit de mon parrain.

Alors, je me blottis dans les bras de Tante Mac, cherchant à me convaincre, qu'ils avaient raison.

Ensuite, nous rentrâmes à la maison, avec le sac plein de bonbons. Maman avait préparé "un bon repas pour ses champions", nous dit-elle. Jimmy et moi mangeâmes tout de suite.

Puis nous allâmes nous coucher sans faire d'histoire, nous nous étions levés un peu tôt ce matin. Et après le bonsoir de Papa, Maman, Parrain et Marraine nous nous partîmes rapidement dans le monde merveilleux des songes...

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La chasse aux oeufs avec Parrain & Marraine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse aux oeufs
» la chasse aux oeufs
» La Chasse aux oeufs de Pâques de Disney Village (31 mars & 1er avril 2013)
» cheche marraine -ou parrain ??
» Une chasse aux oeufs [Solo ; Event Pâques]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les shippers en liberté :: Fanfictions :: JAG-
Sauter vers: