Les shippers en liberté

un forum consacré à tous vos couples préférés,
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Attention Diffusion !
Mer 27 Aoû - 19:27 par Pitchounette

» Mes partenaires
Dim 25 Mai - 20:44 par Pitchounette

» Les Collages de Sylvie....
Mer 9 Jan - 23:05 par Pitchounette

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Lette à Harm... ou "à l'Encre de tes yeux...."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sylvie94
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 70
Localisation : Q.G. JAG (Europe)
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Lette à Harm... ou "à l'Encre de tes yeux...."   Jeu 22 Mar - 3:05

Titre original : Lettre à Harm - Terminé
Adresse auteur : sylvianefulgoni94@tele2.fr
Catégorie :une sorte de songfic écrite comme cela, après avoir entendu la chanson de Cabrel.....
Rating : Tout public bien sûr.....
Personnages : Jordan Parker
Spoilers : Aucun et pour cause...
Résumé : Comme son nom l'indique.... Jordan écrit.....
Disclaimer : Les personnages ne m’appartiennent pas, ils sont la propriété de DPB, j’écris ces histoires pour le plaisir et je n’en tire aucun profit financier …
La chanson "A l'encre de tes yeux" est signée Francis Cabrel...
N/A. le texte en italique correspond à la lettre en elle-même, celui en gras à la chanson.
Une grosse bise à Ginie qui a bien voulu servir de cobaye....


_________________
Sylvie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvie94
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 70
Localisation : Q.G. JAG (Europe)
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Lette à Harm... ou "à l'Encre de tes yeux...."   Jeu 22 Mar - 3:06

Enfin dans mes quartiers, j’ai cru que cette journée ne finirait jamais….

Oter mes chaussures… Quel délice… Une telle chaleur à cette époque de l’année, c’est merveilleux… Quand je songe qu’a Washington, ils sortent juste de la neige… Mais il est vrai que de l’autre côté de ce bras de mer, c’est l’Afrique….

Un grand verre d’eau et un peu de musique… Voilà qui va me détendre.. Passer son temps à voir défiler toute la misère humaine n’est pas réjouissant… Mais c’est mon métier après tout, la seule chose que je sache faire, et que je fais convenablement semble-t-il…

Pourtant cette femme aujourd’hui… Seigneur ! Comment trouver les mots justes pour épauler quelqu’un quand on a soi-même le cœur en berne….

« Puisqu'on ne vivra jamais tout les deux
Puisqu'on est fou, puisqu'on est seul
Puisqu'ils sont si nombreux
Même si la morale parle pour eux

J'aimerais quand même te dire
Tout ce que j'ai pu écrire
Je l'ai puisé à l'encre de tes yeux »

Ce n’est pas franchement le genre de chanson dont j’ai besoin ce soir… Mais elle est sublime… Ecrire… Encore une de ces lettres que j’écris et ne poste jamais… Combien en ai-je rédigées en deux mois… Vingt, trente ?... C’est stupide je le sais… Mais pourtant j’y puise un certain réconfort… C’est ma thérapie…

Une bonne douche… Voilà qui me ferait du bien, mais ce paysage est splendide… Le bleu de la Mer… Le bleu de ses yeux…. Seigneur si je pouvais oublier…

C’est plus fort que moi…

Harm ….

Encore une lettre de plus…. Une lettre que je ne posterai pas… comme toutes celles écrites depuis que j’ai décidé de rompre !

Cette chanson me fait penser à nous… Mais ce ne sont pas les « autres » qui nous ont séparés.. C’est nous. C’est moi. C’est toi. …


Nous, parce que nous ne savions pas communiquer autrement que comme le psy que je suis et l’homme introverti que tu es….

Moi, parce que je ne supportais pas l’idée de te voir partir durant des mois, loin de moi, loin de nous… D’aller risquer ta vie aux commandes de tes Tomcat. Je suis tombée amoureuse d’un Avocat, pas d’un Pilote de Chasse, assoiffé de Ciel et de sensations fortes…

Toi, parce que tu ne vis que pour voler. Voler pour toi et aussi en mémoire de ton père… Pourquoi ne m’as-tu rien dit de tes projets… Tu savais que je n’accepterais pas…


« Tu viendras longtemps marcher dans mes rêves
Tu viendras toujours du côté où le soleil se lève
Et si malgré ça j'arrive à t'oublier… »

Cette chanson je l’ai découverte ici… Je ne pense pas que ce chanteur à la voix mélodieuse et tendre, aille un jour jusqu’aux USA… Dommage !!!

Mais où es-tu à l’heure où je t’écris ? Dans le Pacifique, l’Atlantique, ou bien dans le Golf Persique, ce que je redoutais plus que tout…

Cette femme ce matin à mon cabinet a fait remonter toutes ces pensées à ma mémoire… Lieutenant Colonel des Marines, bardées de médailles, si elle n’était pas blonde aux yeux verts, elle pourrait passer pour la jumelle de Mac… C’est à elle que j’ai tout d’abord songé en la voyant entrer…

Elle était droite sans une larme, sans une plainte. Murée dans sa dignité d’officier. Pourtant notre entretien m’a révélé qu’elle était au bord du gouffre… Que son cœur et son cerveau étaient aussi dévastés qu’un champ de bataille. Elle a tout perdu… Son enfant, tué dans un accident de voiture avec ses grands-parents (ses parents) qui l’élevaient en son absence… Et hier son mari, Colonel dans le Corps des Marines, abattu au dessus de l’Afghanistan, dans son hélico qui le transportait de son PC à un poste avancé…

Désormais, elle est seule… Avec sa fierté et son honneur…Avec le glorieux drapeau soigneusement plié que l’on lui remettra à Arlington quand la dépouille de son époux sera mise en terre… Seule alors avec ses souvenirs, son amour perdu….

A cette femme j’ai tenu le discours convenu que me dicte ma fonction… Mais depuis que je l’ai quittée je ne cesse de penser à toi… Et cette chanson que j’écoute en boucle m’emmène davantage vers toi, vers ce qui fut nous… Vers tes yeux couleur d’océan !

Tu as débarqué dans ma vie un soir de Noel comme un cadeau du Ciel… du moins c’est ce que j’ai cru.

Nous avons connu de tels moments. Mon corps garde encore la trace de tes mains, mes lèvres le goût de tes baisers… Et ce sourire ! Tu sais si bien en jouer de ce sourire. Oh je ne te le reproche pas, c’est naturel… Tu n’as aucune conscience de ta séduction, du pouvoir que tu exerces sur ceux qui t’entourent…

Mais cette femme m’a fait comprendre combien j’avais eu raison de fuir. Je ne suis pas de marbre, moi. Je ne suis pas héroïque… Non je suis une femme de chair et de sang. Pas un être conditionné pour le sacrifice.

Dans cette région d’Espagne où je vis depuis bientôt deux mois, le chagrin est plus facile à supporter qu’à Washington. Je sais que personne ne risque de me parler de toi, ou simplement de prononcer ton nom…

Même si comme ce soir je suis pleine de toi, de ma vie avec toi, je ne regrette pas ma fuite. Non je ne regrette pas de t’avoir quitté avant que tu ne le fasses toi-même… Je ne l’aurais pas supporté.


« Mais Puisqu'on ne vivra jamais tout les deux »

Non ! Jamais, en effet ! Même si j’en crève d’envie, je préfère souffrir maintenant que plus tard… Trop tard !

Un jour peut-être trouverai-je le courage de décrocher mon téléphone et de t’appeler, de répondre à tes messages… Mais laisse moi du temps….

Va ! Vis ta vie mon Amour… Vole tant que tu le peux, tant que tu le veux…Puisque que c’est ton souhait le plus cher et l’histoire de ta vie. Dieu et ton Père veillent sur toi !....


Enfin je vais écrire, ce que je n’aurais jamais eu le courage de te dire, bien que je l’ai toujours su au plus profond de mon cœur.

Je sais que tu n’es, que tu ne seras jamais pour moi… Un jour plus ou moins lointain, tu redeviendras l’Avocat que j’ai connu… Et ce n’est pas vers moi que tu reviendras.. J’en suis convaincue… C’est vers Mac… Elle est celle que tu as toujours voulue… Elle seule, et aucune autre….


« J'aimerais quand même te dire
Tout ce que j'ai pu écrire
Je l'ai puisé à l'encre de tes yeux »

Ce refrain résume tout… Je crois que cette lettre sera la dernière… Et que cette fois je la posterai…

A lors Adieu Harm… Adieu mon Amour….


Jordan...

FIN.

_________________
Sylvie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sedb
fleur bleue
fleur bleue


Nombre de messages : 23
Age : 29
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Lette à Harm... ou "à l'Encre de tes yeux...."   Sam 24 Mar - 18:38

Wouah, j'ai beaucoup aimé la relire. Merci beaucoup de nous écrire de si belle fic....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lette à Harm... ou "à l'Encre de tes yeux...."   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lette à Harm... ou "à l'Encre de tes yeux...."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livres - "La poupée sanglante" / "La machine à assassiner" de Gaston Leroux
» J'ai trouvé une photo "les filles à Berlin !!"
» [Astuce] Bloquer l'accès aux "Connexions de Données"
» LE "TASSE-BRAISES V II" du Tasse-braises pour les membres!!!
» Ann Radcliffe : "Les Mystères d'Udolphe" et autres oeuvres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les shippers en liberté :: Fanfictions :: JAG-
Sauter vers: