Les shippers en liberté

un forum consacré à tous vos couples préférés,
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Attention Diffusion !
Mer 27 Aoû - 19:27 par Pitchounette

» Mes partenaires
Dim 25 Mai - 20:44 par Pitchounette

» Les Collages de Sylvie....
Mer 9 Jan - 23:05 par Pitchounette

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 14 Février, ou St valentin à Paris...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sylvie94
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 70
Localisation : Q.G. JAG (Europe)
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: 14 Février, ou St valentin à Paris...   Jeu 25 Jan - 14:00

Titre original : Saint Valentin à Paris - Terminée
Adresse auteur : sylvianefulgoni94@tele2.fr
Catégorie : songfic
Rating : Tout public bien sûr.....
Personnages : Harm, Mattie et Josh Pendry
Spoilers : Aucun et pour cause...
Résumé : 14 Février, jour de bonheur pour les uns, de tristesse et de souvenirs pour les autres
Disclaimer : Les personnages ne m’appartiennent pas, ils sont la propriété de DPB, j’écris ces histoires pour le plaisir et je n’en tire aucun profit financier …
La chanson "14 Février" est signée Lionel Florence & David Gategno...Elle est interprêtée par Nolwenn Leroy
N.A. : les parties écrites en italiques exprime la pensée du personnage principal....

_________________
Sylvie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvie94
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 70
Localisation : Q.G. JAG (Europe)
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: 14 Février, ou St valentin à Paris...   Jeu 25 Jan - 14:03

Ministère de la Défense – Paris
France – 13.02.2007

La réunion venait de se terminer clôturée par le discours du Ministre Français de la Défense. L’assemblée était importante, elle réunissait des délégations des armées des pays traditionnellement alliées, dont les USA, la Grande Bretagne et la France, pays organisateur…

Seigneur je suis déjà en retard de 45 minutes ! Oh, ils se passeront bien de moi. Néanmoins, il faut que je les appelle pour les avertir. D’autant qu’à cette heure-ci, les embouteillages ne vont pas manquer… Moi qui croyais avoir tout vu à Washington… Que ce soit Londres ou Paris… Ce n’est pas mieux, je dirais même pire… Comme quoi, on apprécie ce que l’on a chez soi, lorsque l’on est loin…

Il faut que je vois Beauregard, avant de partir… Mais où peut-il bien être dans cette foule ?
- Et bien Commandant ?
- Ah ! C’est toi que je cherchais… Je voudrais partir, je suis en retard… Mes jeunes doivent déjà m’attendre.
- Penses-tu qu’ils aient véritablement besoin de toi ?
- Non bien sûr, mais j’ai établi des règles assez strictes avec ma fille et de mon côté je m’y tiens le plus possible…
- Isabelle pratique ce genre de choses avec les enfants, et je dois reconnaître qu’elle réussit très bien… Quant à moi, quand je suis là, je m’y plie également…
- Heureusement pour ton épouse… Elever des ados, quasiment seule… Je sais de quoi je parle…
- Allons ta fille est adorable… Surtout lorsque l’on sait par où elle est passée…
- C’est vrai… Je ne me plains pas…
- Bien alors, on peut compter sur toi pour dîner après demain ? Avec tes jeunes, évidement ! A moins que les soirées style réunions d’anciens ne les intéressent pas….
- Oh, ils sont habitués… Ce sera avec plaisir... A quelle heure ?
- Vers 19 h ! Nous aurons tout notre temps… Tu as l’adresse, le téléphone…
- Tout est pour le mieux… Entendu… A jeudi François…
- Bonne promenade pour ce soir… Salut vieux… Nous passerons une excellente soirée…

Bien maintenant, je dois absolument trouver un taxi… L’appariteur là-bas devrait me renseigner..

- Pardon Monsieur,
- Oui Commandant, que puis-je pour vous ?
- Me dire où trouver un taxi. Je dois rejoindre ma fille aux Champs Elysées…
- Mais ce n’est pas un problème Commandant, il y a des véhicules à la disposition des délégués étrangers… Le chauffeur peut vous déposer à votre hôtel et vous attendre si vous le souhaitez…
- Très bien, voilà qui me convient… Voulez-vous m’indiquer le chemin…
- C’est très simple, Commandant, veuillez me suivre sur le perron…

Ouf… Une bonne chose ! Je ne pensais pas m’en sortir aussi facilement…
- Où dois-je vous conduire Monsieur
- Et bien nous allons à mon hôtel, une tenue civile passera plus inaperçue… Au Royal Monceau… S’il vous plait…
- C’est parti… Il n’y a pas trop d’encombrements, nous devrions y arriver assez vite… Ca ne vous ennuie pas si je laisse marcher la chaîne ?
- Faites, je vous en prie… Ce sera une autre musique que celle entendue toute la journée…
- Certainement Monsieur….

J’ai donc le temps d’appeler les jeunes… Voyons lequel va répondre… La messagerie… Nom d’un chien ce n’est pas possible… Ils sont vraiment bien assortis… Aussi têtes en l’air l’un que l’autre… C’est vrai qu’à leur âge…. Au moins, ils ne se font pas de souci… C’est une excellente chose !...

« Quand on sait le temps
Quand on sait le mal
Que ça demande pour oublier

Quand on sait le vide
Quand on vit ce manque
En attendant de ne plus aimer
De ne plus aimer… »

Tiens ! Belle cette musique, mais que c’est triste, non. Poignant !... Celui qui a écrit cela n’avait pas le cœur joyeux…Et cette jeune femme a une voix superbe !

_________________
Sylvie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvie94
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 70
Localisation : Q.G. JAG (Europe)
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: 14 Février, ou St valentin à Paris...   Jeu 25 Jan - 14:05

« Il y a des nuits
Qu’on ne voudrait pas voir venir
Vous mettre au bord d’une falaise
Des nuits trop blanches pour s’enfuir
Parce qu’elles vous rendent mal à l’aise
Comme ce jour
Du Sablier
Juste un jour
14 Février… »

Mon Dieu ! Si elle connaissait ma vie, celle là, elle ne chanterait pas autre chose… En plus c’est de circonstance, c’est demain… 14 Février ! La Saint Valentin…. Les jeunes vont y avoir pensé, et pour cause…. Et bien mon vieux, encore une bonne journée en perspective…
- Voilà Monsieur, nous y sommes dans 5 minutes le temps de garer la voiture… Voulez-vous que je vous mène ailleurs ?
- Oui… Je dois rejoindre ma fille et son petit ami aux Champs Elysées… Le temps de passer un costume civil… Et je suis de retour…
- Prenez votre temps Monsieur, je suis à votre disposition autant de temps qu’il vous faudra, c’et prévu ainsi…
- Entendu… Mais je ne serai pas long…

18 h 15… Pas trop en retard… Bon voyons, comment m’habiller… Il fait froid… Mais sans plus. Un pull à col roulé et ce pantalon de flanelle… Parfait… Et merde, le téléphone… Il ne manquait plus que cela…
- Allo !
- Ah tu es sorti ?
- Oui et j’ai essayé de vous joindre tous les deux, mais je suis arrivé sur vos messageries…
- Tu es où ?
- A l’hôtel, je change de tenue, ma puce… Où êtes-vous tous les deux. ?
- Au rond-point des Champs Elysées, tu sais un peu plus haut que la grande place, près de
l’Ambassade…
- Oui je vois… Où nous retrouvons nous ?
- Nous avons repéré un endroit sympa…
- Et ça s’appelle comment ton endroit sympa ? Pour le chauffeur de taxi, ce serait bien que j’ai un nom à lui donner ou un numéro…
- Le Madrigal… C’est le nom du restaurant… C’est le premier en montant… Enfin tout dépend d’où tu arrives…
- Très bien ! C’est noté, mais laisse ton portable en marche, s’il y a un problème je t’appelle.
- OK… A plus !

Sacrée gamine… Heureusement qu’elle est là… Qu’est-ce que j’aurais fait de cette soirée… Cette chanson tout à l’heure… Il ne manquait que cela ! Bon, pensons à autre chose… Ce blouson… et c’est parti…
- Connaissez-vous une restaurant en bas des Champs Elysées, qui s’appelle.... "Le Madrigal" ?
- Oui, près de l’Hôtel Marriott… Je vois très bien…
- Alors allons-y…
- Nous allons tenter de contourner les rues encombrées…
- Faites au mieux… Je ne suis pas à un quart d’heure près… Et chez moi, ce n’est pas mieux.
- Vous êtes Américain, de quel Etat venez-vous ?
- Je suis en poste à Londres, mais j’ai vécu dix ans à Washington… Et pour circuler c’est comme à Paris…
- C’est rassurant, nous autres Français songeons plutôt à New York pour les embouteillages…
- Et bien je peux vous assurer qu’à Washington ce n’est pas mal non plus… Et lorsque j’y vivais j’habitais la ville même… Mais j’ai des amis dans la proche banlieue, parfois c’est l’enfer…
- Comme ici… Voilà qui me console… Nous ne sommes pas les seuls…

_________________
Sylvie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvie94
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 70
Localisation : Q.G. JAG (Europe)
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: 14 Février, ou St valentin à Paris...   Jeu 25 Jan - 14:11

Le Madrigal - Champs Elysées
Paris - 13.02.2007


Quelques 20 minutes plus tard. Le taxi se rangeait devant « Le Madrigal »…
- Je vous dois combien ?
- Mais rien Monsieur, je suis sous contrat avec le Ministère… Voulez-vous que je repasse plus tard dans la soirée ?
- Non je vous remercie… Je ne sais pas quel sera notre programme… C’est très aimable à vous mais je ne veux pas abuser… Au revoir Monsieur.
- Faites un bon séjour à Paris…

La nuit était tombée, mais le ciel dégagé laissait apparaître les étoiles faisant ainsi une magnifique voûte à cette splendide perspective qui allait jusqu’à l’Arc de Triomphe… Comme à l’accoutumée, les trottoirs étaient noir de monde en ce début de soirée…

Si je retrouve mes deux oiseaux dans cette foule, j’ai une chance inouïe… Et nous sommes en pleine semaine, comment cela doit être le week end ?
- Harm !
- Josh… Ma puce… Il y a un monde fou. C’est comme ça depuis le début de l’après midi, ou c’est la soirée ?
- Non depuis ce matin que nous sommes dans le quartier, il y a du monde…
- Mattie a raison. De plus nous avons entendu à peu près toutes les langues de la planète.
- Ce qui ne m’étonne pas… Alors cette journée ? Mais entrons nous asseoir, c’est bien là que vous souhaitez aller ?
- Oui, nous y sommes venus déjeuner à midi, c’est super tu vas voir, n’est-ce pas Josh ?
- Les serveurs sont sympas, ils parlent anglais… dit ce dernier avec un sourire significatif.
- Je vois… Mais on y mange autre chose que des hamburgers ?
- Mais oui mon petit papa… C’est un vrai restaurant…

Un serveur vint à leur rencontre et leur proposa une place en terrasse chauffée, leur donnant ainsi la possibilité de profiter de l’Avenue et de ses charmes…
- Regarde ! Josh m’a offert cela pour la Saint Valentin !
- Mais n’est-ce pas demain ? Tu es en avance mon gars, c’est une mauvaise habitude…
- Non Harm… C’est pour les fois où je risque d’être en retard
- Voilà qui est bien pensé… Avec le métier que tu prépares, tu risques en effet d’être confronté à ce genre de problème…
- Ce n’est pas grave… L’essentiel est d’y penser. Tu sais s’il n’était pas venu avec nous à Paris, un coup de téléphone m’aurait suffi…
- Je le sais Mattie… Avec moi tu as été à bonne école, hélas… Toutefois, ce collier est très joli… Et de Paris, tu vas faire des envieuses en rentrant…
- Quand je vais le dire à Jen’ déjà…
- Espérons que ce Vic, sera à la hauteur de l’événement…
- Je ne connais pas ce Lieutenant, mais j’ai l’impression que vous ne l’aimez pas beaucoup tous les deux…Je me trompe…
- Pas vraiment… C’est le moins que tu puisses dire… Mattie l’a rarement vu et tu vois l’idée qu’elle s’en ait fait. Moi je l’ai supporté un an, du moins quand il était à Washington en même temps que moi, et ça m’a été très pénible… Dieu merci j’ai assez peu travaillé avec lui…
- Tu sais Josh, c’est le genre de coq de village… Il s’était mis dans la tête de séduire Mac…
- Le Colonel ?... Il ne doute de rien, lui au moins…
- T’inquiètes pas, elle l’a vite remis à sa place… Jennifer m’a raconté. J’aurais aimé voir comment il s’est fait rembarrer…

Continuant leur conversation, les deux jeunes gens n’avait pas remarqué le silence dans lequel venait de se murer Harm…. Le maître d’hôtel arriva à point pour prendre les commandes. Tous les trois souhaitaient un repas typiquement français. Mattie et Josh optèrent pour une entrecôte, Harm pour un poisson grillé. La conversation reprit son cours.

L’ambiance de cet établissement était en fait très agréable… Le service rapide, mais sans bousculade, un décor agréable et moderne, une musique de fond mais pas gênant pour la discussion… Oui, les deux jeunes gens avaient bien choisi….
- Tu as vu, ici aussi on célèbre la Saint Valentin… J’avais entendu dire que cette tradition était plus suivie chez nous qu’en France, et bien Mattie peut te dire comme moi, que partout dans les magasins, ont y fait allusion
- Je ne suis pas étonné… A Londres j’ai vu également des vitrines décorées pour l’occasion la semaine passée…

Mon Dieu, comment les êtres que vous aimez, peuvent-ils vous torturer ainsi et sans s’en rendre compte… Josh ignore tout… Mais Mattie ! A-t-elle déjà oublié ? Ou n’a-t-elle pas mesuré les conséquences de cette rupture… Avec ce qu’elle a vécu à cette époque, elle a des excuses. Mais je n’ai pas le droit de leur gâcher leur joie…C'est leur tour à présent, et la vie ne les a pas spécialement choyés....
- Harm !
- Pardon ma puce, j’étais plongé dans mes pensées…
- Excuse nous, Josh et moi racontons notre journée, mais comment s’est déroulée la tienne ?
- Mieux que je ne le craignais… Les sujets abordés l’ont été de manière positive et concrète… Je crois qu’en hauts lieux, ici comme chez nous, on commence à nous prendre au sérieux… Par les temps qui courent, c’est plus que nécessaire.
- Tu crains un autre engagement des Forces Alliées ? demanda le jeune homme.
- Non… Pas pour le moment du moins… Mais il est préférable d’être prêts à agir et de se concerter, plutôt que de travailler chacun pour soi et de partir en ordre dispersé…

La soirée se poursuivit ainsi… Après le dîner, ils remontèrent la célèbre avenue. Arrivés à la Place de l’Etoile, ils hélèrent un taxi pour rentrer à l’hôtel… Ils n’en étaient pas très loin, mais il faisait froid, et ne connaissant pas très bien le chemin, cette solution leur parut plus sage… Harm quant à lui n’avait qu’une envie… Se retrouver seul… Ne plus voir, ni entendre quoi que ce soit se rapportant à cette satanée Saint Valentin… Arrivés devant le perron de l’hôtel, ils s'apprêtèrent à se séparer pour le nuit.
- Ca ne t’ennuie pas si nous restons un moment au bar, il y a de la musique..
- Non… Ne vous occupez pas de moi. J’ai des notes à classer et un mail à expédier à Carla.. Toutefois ne vous couchez pas trop tard. Si vous voulez que nous sortions demain, je vous rappelle que nous sommes attendus, chez cet officier dont je vous ai parlé…
- A quelle heure ? Demanda Mattie.
- 19 h… Et c’est à deux pas d’ici…
- Mais tu es toujours d’accord pour faire cette promenade sur la Seine, il doit faire beau demain, comme aujourd’hui, ce sera super !
- Bien évidement que je suis toujours d’accord, pourquoi aurai-je changé d’avis ? Ce n’est pas la croisière en Méditerranée que je t’ai promise, mais c’est un début…
- Mais… Ce n’est pas avec ta Grand’mère que tu dois partir en croisière…
- Si Josh, c’est ma mère qui s’est proposé d’offrir à Mattie cette jolie balade en attendant que son dos soit capable de supporter une sortie en Méditerranée, mais en à la voile cette fois... Comme je le lui ai promis lorsqu’elle était à l’hôpital…
- Et tu tiens toujours tes promesses… Je me souviens, tu me l’avais dit quand j’ai perdu mon père….
- Oui… Je tiens toujours mes promesses… Du moins quand on me permet de le faire….

Mattie saisit immédiatement l’allusion… Ses yeux d’émeraude virèrent au noir… Elle nicha sa tête au creux de l’épaule de son père…
- Ce n’est pas moi qui t’en empêcherai… Tu peux en être sûr… Sauf si je ne guéris pas assez…
- Tu guériras et nous ferons cette sortie… Et Josh viendra avec nous, c’est un excellent marin…

Ils se séparèrent finalement dans le hall. Harm gagna sa chambre pendant que Mattie et Josh s’installaient à une table près du piano bar.

A suivre....

_________________
Sylvie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvie94
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 70
Localisation : Q.G. JAG (Europe)
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: 14 Février, ou St valentin à Paris...   Jeu 25 Jan - 14:17

Hôtel Royal Monceau – Paris
14.02.2007


Sur la table basse, un plateau petit déjeuner était posé, à proximité, une liasse de journaux français et étrangers étalaient les mêmes nouvelles ou à peu près… Et bien évidemment chacun présentait à sa manière l’événement du jour : La Saint Valentin…. La plupart avec la photo d’un couple d’amoureux célèbres ou anonymes…

Ce n’est pas possible, ils se sont donnés le mot… Comme s’il n’y avait pas plus grave en ce bas monde… Il y a la guerre ou la famine aux quatre coins du monde, sans oublier le reste, et les journaux les plus sérieux ne parlent que ce ça !!!

Juste ciel, l’année prochaine, je m’enferme au bureau pendant trois jours…. Ou je vais passer la semaine à Belleville ! Dans les fins fonds de la Pennsylvanie, on me ne parlera pas de St Valentin… Je ne verrai personne… En sortirai-je un jour de cette histoire… Vingt mois… Et j’en suis encore au même point… Elle dit vrai cette chanson…

« Quand on sait le vide
Quand on vit ce manque
En attendant de ne plus aimer
De ne plus aimer »

Oui, c'est sur... Si on arrivait à ne plus aimer ? Mais non… On croit être guéri, mais une petite phrase lancée, comme hier soir à table, et tout remonte à la surface… Ou bien c’est une silhouette élancée à la chevelure sombre qui marche dans la rue… Et l’on croit à l’impossible… Sarah !!!!!!!!!!! Quand sortiras-tu de ma mémoire….

J’ai parfois l’impression de devenir fou… Dieu merci, j’arrive encore à garder le contrôle de mes réactions, bien que hier, Mattie a compris quand je parlais de promesses… Pauvre petite… Rien que pour elle je dois tenir le coup !

Le jour était levé depuis une bonne heure et le ciel clair laissait espérer une belle journée ensoleillée, comme la veille… Harm arpentait sa chambre de long en large… Il avait mal dormi. Le décalage horaire et des souvenirs douloureux avaient perturbé son sommeil. Il avait pris une bonne douche puis s’était fait monté son petit déjeuner… Mattie et Josh n’apparaîtraient pas avant encore au moins une bonne heure…

Ses notes étaient classées. Son rapport pratiquement rédigé et toutes les consignes avaient été transmises par mail à Carla… Elle était certainement déjà au bureau, mais pourquoi la déranger… si elle avait besoin d’une précision, elle appellerait…

D’un geste machinal, il appuya sur la télécommande de la chaîne HIFI… Il avait vu les journaux télévisés diffusés en boucles… Un peu de musique détendrait l’atmosphère…

Ah ! Voilà ce qu’il me faut, de la musique en continue, en français qui plus est… Cela changera un peu des habitudes…

Les mélodies qui se succédaient ne lui étaient pas inconnues pour beaucoup… St Valentin oblige… Il s’agissait en majorité de romances de toutes époques confondues…. Tout à coup quelques notes de piano le clouèrent littéralement sur place…

« Il y a des jours
Des jours où les dieux vous oublient
Où certains souvenirs vous pèsent
Des jours qu’il ne faudrait pas vivre
Ou mettre entre parenthèses
Juste un jour
Que j’ai rayé
Pour toujours
14 février ! »

Encore cette chanson… Ce n’est pas possible… Elle me poursuit… "Des jours où les Dieux vous oublient", ce n’est pas ça qui manque… J’en ai fait l’expérience à six ans…. N’est-ce pas Papa ?… Il ne t'a pas oublié ce jour là !

« Il y a des jours
Des jours qui sont des ennemis
Pire que des vendredis 13
Des jours qui passent au ralenti
Sans que les pendules se taisent
Juste un jour
Du calendrier
Juste un jour
14 février ! »

C’est certain que des jours comme celui là passe au ralenti, ce n’est plus un jour j’ai l’impression que c’est un mois !.... Partout ou mes yeux se pose, je ne vois que ça… Et la journée ne fait que commencer… Cependant, il y a les enfants… Je ne peux pas priver Mattie et Josh de ces joies tout à fait de leur âge… Si elle était près de moi… Je ferais comme tous les autres, j'aurais mon cadeau dans la poche et je me précipiterai chez le premier fleuriste !

« Quand on sait le temps
Quand on sait le mal
Que ça demande pour oublier

Quand on sait le vide
Quand on vit ce manque
En attendant de ne plus aimer
De ne plus aimer »

Ne plus aimer… Mais je ne demande que cela…. Ne plus L’aimer… Ca devrait être facile… Vingt mois sans la voir, ni entendre le son de sa voix… Et pourtant… Cette voix je la reconnaîtrais entre mille… Mais pourquoi ne puis-je pas me sortir de cet amour qui me bouffe… Je sais bien que je me suis conduit comme un idiot avec elle… Mais elle m’y a aidé tout de même… Je ne suis pas le seul fautif dans cette histoire… J’étais prêt à tout quitter pour elle une fois de plus….

« Quand on sait le temps
Quand on sait le mal
Que ça demande pour oublier

Quand on sait le vide
Quand on vit ce manque
En attendant de ne plus aimer
De ne plus aimer…..
14 Février ! »

Foutue journée oui… Pourquoi me torturer ainsi….
Quoi que je fasse, quoi que je dise...

Je t’aimerai jusqu’à mon dernier jour Sarah MacKenzie….

FIN

_________________
Sylvie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 14 Février, ou St valentin à Paris...   

Revenir en haut Aller en bas
 
14 Février, ou St valentin à Paris...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 16 février / Kit Saint-Valentin MME-DT
» Avant Première de Titanic 3D de James Cameron le 14 février
» Photos avec les characters/personnages
» thème de février LA ST VALENTIN
» Echange ATC Février 2015: Saint Valentin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les shippers en liberté :: Fanfictions :: JAG-
Sauter vers: